Sources :

Les différentes sources présentes sur cette page proviennent de la revue "Mardelle" édition N° 1 du G.E.R.S.M. (Groupe d'Etudes et de Recherches Spéléologiques Meusien).

 

Histoire :

Les carrières de Savonnières en Perthois sont exploitées depuis la période Gallo-Romaine et sont encore en activité au jour d'aujourd'hui. La pierre extraite est utilisée principalement dans la construction et les beaux arts. C'est lors de cette exploitation que les gouffres les plus connus des carrières ont été mis à jour. Parmi ces gouffres certains sont très connus des spéléologues et beaucoup d'entre eux viennent parfois d'assez loin pour visiter ces lieux. Mais je vous invite pour le moment à un petit retour en arrière.

 

Ci-dessous un assignat de 1720 ordonnant à la commune de Couvonges le transport de la pierre de Savonnières en Perthois au château de Lunéville.

 

 

TRADUCTION

 

"De par son Altesse Royale,

Il est ordonné aux maires et habitants de Couvonges à peine de désobéissance de fournir aux carrières de Savonnières en Perthois le jour du vendredi vingt six..... heures du matin une voiture avec les hommes, chevaux et harnais nécessaires pour y charger jusqu'à la concurrence de dix neuf pieds de Roy cube de pierre, de la longueur, largeur et épaisseur qui leur sera désigné par le préposé de son altesse royale, sur les lieux, ensuite conduire sans retard et décharger cette pierre à Lunéville en l'endroit qui leur sera indiqué par le directeur des bâtiments du château ; et sera payé et délivré aux dits voituriers, en déchargeant leurs voitures pour tous frais, la somme de trois livres par chacun pied de Roy*. Fait en la dite chambre du conseil et des comptes du duché de Bar le dix neuf juillet mille sept cent vingt."

 

* Le pied de Roy est une ancienne unité de mesure de longueur, divisée en 12 pouces et valant 0.3248 mètres.

Le pouce est une ancienne unité de mesure de longueur, qui valait 12 lignes ou 144 points soit 27.069 millimètres.

 

Découverte de l'abîme de Savonnières :

Cliquez ici

 

Quelques gouffres :

La sonnette :

Très belle cavité d'initiation. Succession de petits puits jusqu'à -65 mètres où le gouffre se termine sur un boyau boueux vite impénétrable. Le puits d'entrée "Puits des grands cercles" est magnifique et ne peut laisser indifférent même le spéléo "blasé".

Fiche shématique : cliquez ici

 

La besace :

Fiche shématique : cliquez ici

 

L'avenir :

Fiche shématique : cliquez ici

 

 

 

A noter :

Pour tout renseignement concernant les gouffres et la spéléo dans la région de Savonnières, je vous invite à me contacter par E-mail et je vous aiguillerais sur les personnes à contacter.